À propos

Depuis le tout début, Solange Falardeau a sa facture elle nous dévoile un travail unique; il n’y a pas d’artiste qui compose de cette manière on peut regarder dans les livres d’art sans rien trouver qui pourrait lui ressembler. Facisnée par les transparences , elle travaillera longtemps l’aquarelle par superposition. Sa singularité, elle la possède depuis le début mais elle n’a cessé d’évoluer par son travail incessant, seule sa détermination la poussait à aller plus loin encore, atteindre son but était en perspective un grand défi puisque par la suite, elle travaille les opacités pour en arriver à donner au bon endroit la touche qu’il fallait pour faire ressortir la transparence qu’elle voulait garder dans ses œuvres. Ceci donne à son travail une puissance étonnante. L’énergie qu’elle dépense à bâtir un tableau on la retrouve dans la force et la vigeur de son dessin. Solange est une femme remplie de talent qui rend bien ses sentiments dans une peinture pleine de vie et de douceur. Elle dégage tout à la fois une force et une douceur; on sent que le peintre y met tout son cœur. À travers ses œuvres elle nous chante l’amour et la beauté.

Par Francoise Desgagnés

L’aquarelle cède le pas à l’acrylique, Solange y voit l’occasion de vaincre les difficultés inhérentes à ce nouveau médium qui devra répondre aux exigences de son style et donner l’impression d’être aussi vif et nerveux que l’aquarelle qui court sur le papier, aussi transparent que l’encre qui ne tolère ni la correction, ni la reprise . C’est en s’adonnant à cet exercice qu’apparaisent soudain , comme par enchantement, les traits du visage de son personnage. Plus réaliste dans la forme , plus vivante par l’introduction du vernis qui allume les couleurs vives, la femme occupe les premières loges en demeurant toujours le sujet principal du tableau.

Une vérité est évidente chez Solange Falardeau : sa démarche intuitive et sa peinture authentique sont la révélation d’une artiste talentueuse qui évolue et s’épanouit en se rapprochant sans cesse d’elle-même, à la grande satisfaction des galéristes qui la représentent depuis Québec jusqu’à Vancouver et au grand bonheur des amateurs d’art qui se disputent sa production.

L’Aquarelliste ( Marielle Roussy, Galerie Basque ) 2004